Les troubles associés à l'autisme

Les enfants avec autisme ont le plus souvent des troubles associés.

Les troubles des apprentissages

Les troubles DYS, c'est quoi ? DYS en grec = difficile

  • Troubles DYS

  • Troubles cognitifs spécifiques

  • Troubles des apprentissages

  • Répercussion sur l'apprentissage scolaire

Repérage de troubles :

  • évaluation auprès d'un médecin

  • diagnostic

  • projet d'accompagnement

Prise en charge :
orthophonie, psychomotricité, ergothérapie, orthopédiste, psychologue

Troubles asosciés à l'apprentissage.jpg

Dyscalculie : trouble du calcul

→ difficultés à compter


Dysphasie : trouble du langage oral

→ difficultés à parler (cliquez ici pour plus de détails)


Dyspraxie : troubles du geste

→ difficulté à dessiner, lacer ses chaussures, etc.


Dysorthographie : troubles de l'orthographe

→ difficulté pour orthographier


Dyslexie : troubles du langage écrit

→ difficulté à lire

 

Dysgraphie : troubles de l'écriture

→ difficulté à l'écriture (cliquez ici pour plus de détails)

Quelques chifres :

Entre 6 à 8% de personnes sont atteintes de troubles "dys". Environ 1 enfant sur 10.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

La dysphasie chez l’adolescent

 

Le trouble primaire du langage chez l’adolescent, encore fréquemment appelé dysphasie, se manifeste de façon plus subtile par rapport à ce qui est habituellement observé chez l’enfant en bas âge. La dysphasie chez l’adolescent se définit généralement par une atteinte persistante de la compréhension orale et/ou de l’expression orale, se manifestant surtout par des difficultés sur le plan des fonctions complexes du langage.

Lire la suite…

La dysgraphie :

reconnaître les signes et en comprendre le coût cognitif dans le cadre scolaire

 

Les dysgraphies sont définies comme un trouble de l’automatisation et de la réalisation des gestes graphiques et de l’écriture. La dysgraphie est souvent associée à la dyspraxie et/ou à la dyslexie-dysorthographie.

L’écriture manuelle est une tâche dite de “bas niveau” qui, si elle n’est pas automatisée, empêche les élèves dysgraphiques d’être efficaces dans des tâches de “haut niveau” (raisonner, comprendre, mémoriser). Comme l’élève doit réfléchir à son écriture (forme des lettres, respect de la ligne et de la taille…), il ne peut pas écouter en même temps qu’il écrit. La prise de note est particulièrement difficile.

Par ailleurs, la copie est fatigante et démotivante pour les élèves dysgraphiques.

Voici la liste des éléments à observer pour déclencher une exploration diagnostique de dysgraphie :

  • lenteur

  • dégradation de l’écriture au cours de la tâche

  • tenue du stylo crispée ou trop lâche

  • retours en arrière/ retouches du texte écrit/ ratures

  • lettres et signes de ponctuation oubliés

  • écriture difficile à lire

  • non respect des lignes et des tailles des lettres

  • mise en page non respectée

  • douleurs des doigts et de la main

Il est à savoir qu’une écriture non automatisée peut être lisible et même relativement rapide. Cependant, un élève dysgraphique fournit des efforts énormes pour écrire aussi correctement que possible et se retrouve systématiquement en situation de double tâche : le coût cognitif est tellement élevé que l’écriture manuelle n’est pas rentable scolairement.

Il est donc conseillé de consulter un professionnel (orthophoniste, ergothérapeute) pour un diagnostic de dysgraphie et de mettre en places des palliatifs à l’écriture manuelle (ordinateur, aide humaine – AESH ou camarade -, leçon photocopiée ou à trous, scanner portatif…).

Le TDAH ou Trouble de l'attention avec ou sans Hyperactivité : outil

"Calme comme une grenouille"

Extrait du CD de méditation accompagnant le livre "Calme et attentif comme une grenouille" d'Eline Sne

Une vidéo pour aider les enfants "piles électriques" à se calmer, à se recentrer sur eux mêmes, à se déstresser.  «Calme et attentif comme une grenouille», dégoté sur le net : assis en tailleur ou sur une chaise, l’enfant, le parent le thérapeute peuvent prendre 4 minutes pour respirer et écouter leur corps. Quatre minutes de calme et de sérénité qui permettent d’avoir l’attention de l’enfant pour la suite. A essayer...

Les fonctions exécutives des enfants

 

Rôle et fonctionnement mais aussi ce qu'il faut proposer à l'enfant pour améliorer leurs capacités.

Le Dr Adele Diamond, neuroscientifique, définit les fonctions exécutives comme un ensemble de 5 compétences :

  • La maîtrise de soi : la capacité à résister aux tentations, à agir consciemment plutôt que par impulsion, à réfléchir avant d’agir ou de parler.

  • L’auto discipline : la capacité à rester concentré sur une tâche du début à la fin, à finir ce qui a été commencé malgré les distractions.

  • La capacité à tenir un raisonnement cohérent : la capacité à conserver une ou plusieurs informations en mémoire, à relier des idées les unes aux autres.

  • La créativité : la capacité à penser hors de la boîte, à envisager de nouvelles manières d’attaquer un problème, à faire preuve de pensée divergente.

  • La flexibilité cognitive : la capacité à accueillir la nouveauté, à faire face à des défis inattendus, à transformer un risque en une chance, à admettre ses propres erreurs.

Lire la suite…​

Les troubles du sommeil

 

Dans 80 % des cas de trouble du sommeil, des adaptations comportementales suffisent à changer la situation et aucun médicament n’est nécessaire.

Horloge du sommeil.jpg

Ci-dessous, un guide pour vous aider.

Cliquez sur l'image pour agrandir.

 

Les problèmes de sommeil chez l'ado :
 

L'épilepsie et trouble associé

Les images susceptibles de déclencher des crises d’épilepsie chez certains patients semblent associées à une réponse neuronale spécifique, même dans les cerveaux en bonne santé.

 

  • Un épisode du dessin animé Pokemon qui, en 1997, envoie plus de 600 adolescents japonais aux urgences en six petites secondes de flash lumineux rouges et bleus (visible ici, mais attention aux yeux...).

  • Une pub pour les Jeux Olympiques de 2012, retirée en 48 heures après l’alerte d’une association de malades (visible ici, même précaution que précédemment).

  • Une image animée envoyée par twitter, qui vaudra à son auteur une inculpation pour «coups et blessures volontaires avec une arme mortelle».

 

Au cœur de ces trois affaires: des réactions anormales du cerveau face à certaines images animées, chez des patients atteints d’épilepsie photosensible.​

Lire la suite…​

Les troubles du comportement


Une vidéo pour donner aux enfants repères et outils face à la gestion de leurs émotions.
Très intéressant…